La simplification du bulletin de paie, ou la politique de l’autruche

actualité teambuilding
L’amélioration de la qualité de vie au travail … bof, quel intérêt ?
16 avril 2018
Afficher tout

La simplification du bulletin de paie, ou la politique de l’autruche

Tout le monde s’accorde pour dire que le bulletin de salaire est très compliqué à lire, et à comprendre.

Il est en effet très difficile, à moins d’être un professionnel avisé, de comprendre le mode de calcul d’un salaire, des charges sociales, ou les différentes affectations des cotisations prélevées …

Mais se demande-t-on pourquoi ce document est si compliqué à lire ?
Peut être serait-ce finalement parce qu’il n’est pas simple à établir ?
Peut être que ce document n’est pas si simple a établir, tout simplement parce que le calcul des cotisations n’est pas simple, la gestion des absences n’est pas simple, le droit social n’est pas … « simple ».

Peut être faudra t il admettre que le métier de gestionnaire paie, spécialiste de ces difficultés, n’est pas … « simple ».
Outre la nécessité de maitriser le cumul de ces innombrables règles et leur mise à jour quotidienne, ce professionnel doit tenir des délais impérieux, expliquer et justifier son travail en permanence.
Le petit bout de papier que les salariés jugent si complexe, l’est parce qu’il résulte d’un travail précis, inhérent à la gestion du personnel qu’aucun employeur, aucun DRH ne qualifiera de « simple ».

Le gouvernement décide aujourd’hui de taper fort pour « simplifier » le bulletin de salaire.
A ce titre, il annonce la réduction du nombre de lignes de cotisations, favorisant la lisibilité pour le salarié.
Avec cette mesure, c’est bien la seule lecture du bulletin que le gouvernement simplifiera, en aucun cas le travail du gestionnaire paie, qui devra tenir compte d’une gestion du personnel régie selon les mêmes règles d’un même droit.

Qui peut croire que ce travail de lecture du bulletin rend sont élaboration plus simple ?
Ou alors ne pourrait-on pas suggérer au gouvernement de simplifier nos manuels de mathématiques pour simplifier les mathématiques, nos manuels d’histoire pour simplifier l’histoire …

Pour simplifier le bulletin de salaire, il faut un travail plus soutenu, plus profond, qui doit s’attacher au droit social.

En masquant la photo on ne peut prétendre en supprimer ainsi le sujet ! …

Mais le plus grave, c’est qu’à cette annonce de simplification, le gouvernement couple celle d’une économie en découlant d’environ 8 euros par mois et par salarié pour chaque entreprise.

Mesdames, Messieurs gestionnaires de paie, le gouvernement vous demande de ne plus afficher vos calculs si complexes sur le bulletin de salaire.
Puisque ces calculs n’apparaissent plus, ce doit être qu’ils n’existent plus, … votre métier devient si simple ! …
Il vous en coutera donc environ 8 euros par mois et par personne dont vous établirez le salaire.

C’est vrai, nous n’avions pas pensé, pour résoudre nos problèmes, à ne plus les voir.
C’est si « simple » la politique … de l’autruche.

Article publié le 16 janvier 2015 dans ACTUEL RH – Editions législatives

 

Alain TREGANT